Stages


Grâce aux projets « Anim’action » de la COCOF, la Compagnie Sur le Fil a l’occasion d’organiser des stages de théâtre.
Ayant déjà une expérience dans ce domaine, la compagnie cherche à enrichir et à susciter de l’intérêt pour le théâtre dans tous les milieux, culturels ou non, comme les écoles, les hôpitaux psychiatriques, les prisons,…

Si vous désirez organiser un stage avec notre compagnie, n’hésitez pas à nous contacter par mail cie.surlefil@gmail.com ou à nous joindre au 02/213 70 84.



Stages 2011-2012


Quand le sueding rencontre les genres policier et fantastique


Ce projet, soutenu par la COCOF, a eu lieu à l’Institut Saint-Louis.
Il a eu lieu dans deux classes du deuxième degré de l’enseignement général.
En amont du projet, les élèves ont lu avec leur professeur des nouvelles policières et fantastiques issues de plusieurs cultures.
Ils ont appris comment se construit la structure narrative de ces récits et leurs particularités. Ils ont ensuite visionné, avec leur professeur, la première version du film Docteur Jeckyll et Mister Hyde.
Ensuite, le projet à proprement parler a commencé par le visionnement de films suédés (pour la définition : un film "suédé". C’est un film refait avec les moyens du bord, inspiré du film de Michel Gondry Soyez sympa, rembobinnez).
Après le visionnage de quelques films suédés, les élèves ont du imaginer une version suédée d’extraits du film Docteur Jeckyll et Mister Hyde.
Pour cela, les élèves se sont divisés en groupes de 4 à 5 personnes, chaque groupe a choisi une partie de l’histoire du film qui les avait marqués et ils ont été chargés de la réaliser à leur manière et dans une version moderne, en modifiant les dialogues, en ayant comme contrainte de filmer les scènes au sein de l’école et de respecter la structure narrative et les particularité du fantastique et du genre policier, l’idée étant de mêler les deux genres.
Après avoir écrit le scénario, les élèves se sont transformés en une équipe de cinéma, chacun ayant sa fonction au sein de l’équipe (acteur, réalisateur et caméraman, preneur de son), pour réaliser leur version suédée de l’extrait de Docteur Jeckyll et Mister Hyde qu’ils ont choisie.
Tout cela s’est passé sous l’encadrement des animateurs et du professeur. Le montage des extraits filmés fut pris en charge par les animateurs qui ont suivi les indications des élèves.
Une fois les extraits montés, ceux-ci furent présentés dans la salle de projection de l’école à d’autres classes de l’école, chaque court-métrage fut introduit et présenté par le groupe qui l’avait réalisé.
Un dvd reprenant tous les extraits fut donné à chaque élève et au professeur en souvenir de cette aventure créatrice et culturelle.



Un roman-photo théâtral sur le thème du fantastique.


Ce projet, soutenu par la COCOF, a eu lieu à l’Institut Saint-Boniface-Parnasse.Il a eu lieu dans une classe de troisième secondaire.
Il a commencé par la lecture de nouvelles fantastiques issues de plusieurs cultures.
Les élèves, après les avoir lues et analysées avec l’animateur et leur professeur, ont imaginé comment, en s’inspirant de ces nouvelles et de leur imagination pourrait naître une histoire retranscrite ensuite en roman-photo, en se basant surles mêmes thèmes. Le canevas du roman-photo a été écrit en commun par l’ensemble de la classe encadrée par l’animateur et le professeur, avec comme consigne de respecter les particularités de la nouvelle fantastique, d’écrire l’histoire sous forme de dialogues et de monologues et que cette histoire ait lieu dans l’école.
Le canevas écrit, les élèves se sont mis par groupe de trois ou quatre. Chaque groupe fut responsable de l’écriture des dialogues d’une partie du canevas ainsi que de la prise des photos liées aux dialogues, à l’histoire. L’histoire devant se passer à l’école, les photos ont été prises au sein de celle-ci.
Puis, toutes les parties ont été rassemblées pour n’en former qu’une, le roman-photo, qui fut ensuite présenté en public par les élèves.
Une représentation publique, oui, car les photos furent projetées sur un écran et les dialogues écrits par les élèves et correspondants aux photos furent dits (et non pas écrits dans des phylactères sur l’image projetée) au micro par les élèves.
Après des répétitions où les élèves se sont entraînés à lire de manière intelligible et avec expression un texte au micro, après une répétition générale, une présentation publique du roman-photo (devant d’autres classes de troisième) conclua le projet.
Un dvd d’extraits filmés du projet et du spectacle fut donné à chaque élève et au professeur.



Stage 2010-2011 : Une enquête policière à l’école


Voici le nouveau projet Anim’action subventionné par la COCOF, visible sur le blog, qui aura lieu au cours du mois d’octobre 2010 à l’institut Saint-Louis à Bruxelles.
Le projet aura lieu dans deux classes de troisième secondaire. Il commencera par la lecture de nouvelles policières issues de plusieurs cultures.
Les élèves, après les avoir lues et analysées avec l’animateur et leur professeur, imagineront comment, en s’inspirant de ces nouvelles et de leur imagination pourrait naître une histoire retranscrite ensuite en roman-photo, en se basant sur les mêmes thèmes.
Chaque classe écrira sa propre histoire.
Le canevas du roman-photo sera écrit en commun par l’ensemble de la classe encadrée par l’animateur et le professeur, avec comme consigne de respecter les particularités de la nouvelle policière, d’écrire l’histoire sous forme de dialogues et de monologues et de que cette histoire ait lieu dans l’école.
Le canevas écrit, les élèves se mettront par groupe de trois ou quatre. Chaque groupe sera responsable de l’écriture des dialogues d’une partie du canevas ainsi que de la prise des photos liées aux dialogues, à l’histoire.
L’histoire devant se passer à l’école, les photos seront prises au sein de celle-ci.
A la fin de chaque semaine, les deux classes se rassembleront pour présenter leur projet, son évolution.
Puis, toutes les parties seront rassemblées pour n’en former qu’une, le roman-photo, qui sera ensuite présenté en public par les élèves.
Après une répétition général où les deux classes seront réunies, une présentation publique du roman-photo (devant d’autres classes de troisième) conclura le projet.
Un dvd d’extraits filmés du projet et du spectacle sera donné à chaque élève et au professeur en souvenir de cette aventure créatrice et culturelle.


Stages ayant eu lieu les années précédentes :


2008-2009 : Une version moderne du théâtre classique :

Ce projet fut soutenu par la COCOF dans le cadre des projets Anim’action et eut lieu aux Dames de Marie à Saint-Josse dans deux classes de troisième secondaire.
Suite à la représentation du spectacle Molière par elle-même de Françoise Thyrion, les élèves ont travaillé sur les textes originaux de Molière.
Ensuite, ils ont entamé un travail de réadaptation de ces textes en langage « moderne ».
Enfin, ils ont interprété leurs propres textes et fait une représentation devant d’autres classes de troisième.
Un dvd de la représentation publique fut distribué à la fin du projet.

2009-2010 : Quand les contes se font théâtres :

Ce projet, soutenu par la COCOF dans le cadre des projets Anim’action, eut lieu en octobre 2009 dans une classe de deuxième secondaire de l’Athénée Charles Janssens à Ixelles.
Il démarra par la présentation au parc royal (par l’ASBL Conteurs en Ballade) et la lecture en classe de contes classiques et de contes populaires du monde (par exemple : Nasreddine).
Les élèves, après les avoir lus et analysés avec l’animatrice, Vinciane Geerinckx, et leur professeur Candice Lenoble, ont imaginé comment de ces contes pourrait naître une petite pièce de théâtre en se basant sur les mêmes thèmes mais modernisés.
Le canevas de la pièce fut écrit en commun, par l’ensemble de la classe encadrée par l’animatrice et le professeur.
Le canevas écrit, les élèves se mirent par groupe de trois ou quatre.
Chaque groupe fut responsable de l’écriture des dialogues d’une partie du canevas. Puis, les parties furent rassemblées pour n’en former qu’une, la pièce, qui fut ensuite jouée par les élèves.
Une présentation publique de la pièce devant d’autres classes de deuxième conclut le projet.
Un dvd d’extraits filmés du projet et du spectacle fut donné à chaque élève et au professeur en souvenir de cette aventure créatrice et culturelle.

Compagnie Sur le Fil - 75 rue des Tanneurs 1000 Bruxelles - Tél: 0032 2 213.70.84 - Courriel: cie.surlefil@gmail.com
La Compagnie Sur le Fil est en résidence administrative au Théatre des Tanneurs.